#7 Liberté floraleInterview

Une mer de
     couleurs

et d’émotions

Sensuel et tactile, le travail de Craig Waddell célèbre ce que la nature a de sublime et d’imparfait à la fois. En superposant les couches de peinture, colorant de façon intuitive, construisant et changeant, Craig détruit, renouvelle et fait renaître, jusqu’à ce que ses saisissantes fleurs soient la plus belle chose qu’il ne vous ait jamais été donnée de contempler_______.

Quel est votre plus ancien souvenir de fleurs ?

Craig : « Mes plus vieux souvenirs de fleurs datent de l’époque où j’allais chez mes grands-parents, cultivateurs de fruits à Galston (New South Wales). Je me souviens du verger en pleine floraison, avec des teintes de rose, de rouge vif et de blanc, c’était comme une mer de couleurs aussi loin que pouvait porter le regard. Mon père coupait des fleurs en boutons et en faisait des bottes prêtes à vendre sur le marché. Je me souviens du vieux sol en béton de la grange couvert de ces délicats petits pétales et de ces merveilleuses couleurs. »

Quand avez-vous acheté des fleurs pour la dernière fois ?

« La dernière personne pour laquelle j’ai acheté des fleurs était ma délicieuse épouse, avec laquelle je partage une passion pour les pivoines. Lorsque la saison arrive, nous tentons de remplir la maison de pivoines dans toutes les couleurs possibles. Les pivoines sont les premières fleurs que je lui ai offertes lors de notre rencontre et elles symbolisent la force de l’amour qui nous unit. »

Sélection de plantes

Coquelicots
Pivoine
Delphinium
Marguerite
Bouton d’or
Rose
Fleur de la passion

« Je me souviens du verger en pleine floraison, avec de magnifiques teintes de rose, de rouge vif et de blanc, c’était comme une mer de couleurs_______. »

Quel est votre plus ancien souvenir de fleurs ?

Craig : « Mes plus vieux souvenirs de fleurs datent de l’époque où j’allais chez mes grands-parents, cultivateurs de fruits à Galston (New South Wales). Je me souviens du verger en pleine floraison, avec des teintes de rose, de rouge vif et de blanc, c’était comme une mer de couleurs aussi loin que pouvait porter le regard. Mon père coupait des fleurs en boutons et en faisait des bottes prêtes à vendre sur le marché. Je me souviens du vieux sol en béton de la grange couvert de ces délicats petits pétales et de ces merveilleuses couleurs. »

Quand avez-vous acheté des fleurs pour la dernière fois ?

« La dernière personne pour laquelle j’ai acheté des fleurs était ma délicieuse épouse, avec laquelle je partage une passion pour les pivoines. Lorsque la saison arrive, nous tentons de remplir la maison de pivoines dans toutes les couleurs possibles. Les pivoines sont les premières fleurs que je lui ai offertes lors de notre rencontre et elles symbolisent la force de l’amour qui nous unit. »

Quel est votre souvenir de roses le plus romantique ?

« Le plus romantique souvenir que j’ai des roses est celui de mon grand-père soignant sa roseraie devant le verger. Il prenait un soin très particulier de ces roses, cultivées exclusivement pour ma grand-mère, qu’il aimait plus que tout. Il me disait toujours qu’une action valait parfois bien plus que des paroles. C’était un vieux fermier très romantique ! »

Je suis amoureux des fleurs depuis …

« Ma passion pour les fleurs date de la disparition de mon meilleur ami. À cette époque, mon studio était situé sur une exploitation de roses au nord-ouest de Sydney, j’étais entouré par la nature dans toute sa beauté mais jusqu'à ce moment, je ne m’étais jamais penché de près sur les changements de saisons et la renaissance de la nature. Cette roseraie a changé ma vie pour toujours et j’ai commencé à dessiner d’après nature chaque jour et courrais à mon studio pour capter mes souvenirs et mes émotions dans mon travail. Je ne pouvais plus parler physiquement à mon ami mais j’ai compris que la peinture était mon langage, mon moyen de communiquer. Je n’ai jamais regardé en arrière et mon désir le plus ardent est d’exprimer, à travers mon art, ce que je ressens sur l’amour, la perte et la nostalgie. »

« Je me souviens du verger en pleine floraison, avec de magnifiques teintes de rose, de rouge vif et de blanc, c’était comme une mer de couleurs_______. »

Quel est votre souvenir de roses le plus romantique ?

« Le plus romantique souvenir que j’ai des roses est celui de mon grand-père soignant sa roseraie devant le verger. Il prenait un soin très particulier de ces roses, cultivées exclusivement pour ma grand-mère, qu’il aimait plus que tout. Il me disait toujours qu’une action valait parfois bien plus que des paroles. C’était un vieux fermier très romantique ! »

Je suis amoureux des fleurs depuis …

« Ma passion pour les fleurs date de la disparition de mon meilleur ami. À cette époque, mon studio était situé sur une exploitation de roses au nord-ouest de Sydney, j’étais entouré par la nature dans toute sa beauté mais jusqu'à ce moment, je ne m’étais jamais penché de près sur les changements de saisons et la renaissance de la nature. Cette roseraie a changé ma vie pour toujours et j’ai commencé à dessiner d’après nature chaque jour et courrais à mon studio pour capter mes souvenirs et mes émotions dans mon travail. Je ne pouvais plus parler physiquement à mon ami mais j’ai compris que la peinture était mon langage, mon moyen de communiquer. Je n’ai jamais regardé en arrière et mon désir le plus ardent est d’exprimer, à travers mon art, ce que je ressens sur l’amour, la perte et la nostalgie. »

D’après vous, en quoi les fleurs sont-elles sensuelles ?

« Lorsque je vois les teintes de rose, rouge et blanc qui évoquent la chair, j’ai envie de peindre les fleurs comme certains artistes approchent le corps humain. Je me perds dans les tons de chair des fleurs et cela éveille un désir et une passion dont certains prétendent qu’ils ont une connotation sexuelle. Je pense que les fleurs ont la consistance et les couleurs de la chair humaine, que les courbes ont la fragilité et la force qui nous habitent. »

Lorsque je peins des fleurs, je sens…

« Lorsque je peins des fleurs, je sens que quelque chose d’autre se cache derrière l’image ; que des sentiments et des émotions prennent la parole et inondent la toile. »

Vous arrive-t-il de rêver de fleurs ?

« La nuit dernière, j’ai rêvé que la tête de ma femme flottait dans un champ de fleurs et cela m’a inspiré pour une nouvelle série de peinture. Je ne pourrais pas imaginer une journée sans fleurs, elles sont ma source permanente d’inspiration. »

Quel est votre fleuriste préféré ?

« J’aime me rendre sur les marchés aux fleurs en début de matinée, être intoxiqué par les parfums, les couleurs et la frénésie qui anime tous les fleuristes. Le marché aux fleurs est magique pour commencer ma journée. Après une telle visite, je me précipite à mon studio avec un coffre plein de fleurs à peindre. »

« C’est au milieu de la nature que j’ai compris que la peinture était mon langage, mon moyen de communiquer_______. »

D’après vous, en quoi les fleurs sont-elles sensuelles ?

« Lorsque je vois les teintes de rose, rouge et blanc qui évoquent la chair, j’ai envie de peindre les fleurs comme certains artistes approchent le corps humain. Je me perds dans les tons de chair des fleurs et cela éveille un désir et une passion dont certains prétendent qu’ils ont une connotation sexuelle. Je pense que les fleurs ont la consistance et les couleurs de la chair humaine, que les courbes ont la fragilité et la force qui nous habitent. »

Lorsque je peins des fleurs, je sens…

« Lorsque je peins des fleurs, je sens que quelque chose d’autre se cache derrière l’image ; que des sentiments et des émotions prennent la parole et inondent la toile. »

Vous arrive-t-il de rêver de fleurs ?

« La nuit dernière, j’ai rêvé que la tête de ma femme flottait dans un champ de fleurs et cela m’a inspiré pour une nouvelle série de peinture. Je ne pourrais pas imaginer une journée sans fleurs, elles sont ma source permanente d’inspiration. »

Quel est votre fleuriste préféré ?

« J’aime me rendre sur les marchés aux fleurs en début de matinée, être intoxiqué par les parfums, les couleurs et la frénésie qui anime tous les fleuristes. Le marché aux fleurs est magique pour commencer ma journée. Après une telle visite, je me précipite à mon studio avec un coffre plein de fleurs à peindre. »

Que pensez-vous des fleurs en décomposition ?

« Les fleurs remplissent mon studio durant des jours, des semaines et parfois des mois. J’adore peindre les fleurs depuis le moment où elles éclosent jusqu’à celui de leur décomposition. J’aime le changement de couleurs et la lente transformation de la vie vers la mort. J’ai commencé à composer des arrangements avec des crânes et têtes flottant au milieu des fleurs. »

Sans fleurs, ma vie serait…

« Totalement différente. J’aspire à des influences de diverses cultures faisant usage de fleurs dans leurs rites quotidiens et leurs cérémonies. Ayant vécu et étudié en Thaïlande, j’ai observé les différentes significations des fleurs utilisées pour des offrandes et pour nous rappeler que nous sommes tous des mortels_______. »

Texte
Rosanne Loffeld

Photographie
Craig Waddell

Une sélection de Craig Waddell's chronologie,@craigwaddellartist