#6 Exotique érotiqueMuse

Le don
   de l’hibiscus

À l’ère victorienne, offrir un hibiscus signifiait que l’on saluait la beauté délicate de la destinataire. Ce faisant, notre muse adorée apportait rires et joie dans l’âme des deux. Une injection thérapeutique de délicate félicité, beauté fugace et gloire personnelle_______.

Cinq interprétations artistiques de notre muse printanière l’hibiscus

1

Pique-nique dans le parc

Une feuille dans la brise
hibiscus et vanille
après-midi taquine
douce limonade
à l’ombre du grand chêne

Fragment du poème « Filtered moments » par Priya Patel via Hellopoetry.com

Photographie
(ook opening)
Joanna de Lijster

Esthétique
Meike Fleskens
& Lidewij Smeur

2

Hibiscus et moineau

Juste un moment, avec un hibiscus en fleur, et un vol de moineau, qui pépie, peut-être ; juste un moment, peut-être tout, dans le courant de l’être, de l’existence

Fragment du poème « Hibiscus and Sparrow » (basé sur une peinture intitulée « Hibiscus and Sparrow » de Katsushika Hokusai) par Raj Aramugam via Hellopoetry.com

3

Fleurs flottantes

Ces magnifiques fleurs d’hibiscus semblent flotter sur une bise printanière dans ce merveilleux tissus Vlisco.

vlisco.com

5

Reflet de la beauté interne

Voyez notre fragile muse, introspective, cherchant à comprendre, comme une âme en émoi.

Vidéo et image
Van Santen & Bolleurs en collaboration avec Bibi Silver Funcke.