#6 Exotique érotiqueInterview

Merveilleux
 espaces verts urbains

Haarkon, un magnifique journal photographique du monde végétal, déborde de plantes et de feuillage découverts aux quatre coins du monde au gré des voyages d’India et Magnus. Ils partagent leur penchant pour les plantes et les espaces verts urbains et leur passion sans limite pour les plantes transpire dans tout ce qu’ils font et disent. Laissez-vous entraîner dans leur fascinante tournée mondiale des serres_______.

Quand avez-vous acheté des plantes pour la dernière fois ? (pour qui et pourquoi ?)

Magnus : « La dernière fois que nous avons offert une plante à quelqu’un, il s’agissait en l’occurrence d’une petite collection, c’était à Roanna, la cousine d’India. On peut dire que notre maison en était arrivée à un point de saturation et il était temps de nous séparer de quelques plantes. Elle venait juste de s’installer dans une nouvelle maison et nous savions qu’elle voulait y mettre un peu de verdure, Nous avons alors décidé de remplir un carton de plantes qui lui feraient plaisir. Nous aimons partager notre passion pour les plantes, pas seulement sur l’Internet mais aussi dans le monde réel et nous trouvons souvent une bonne excuse pour offrir à des amis les plantes rares qui mettront de la vie dans leur habitat. »

Quand avez-vous acheté des plantes pour la dernière fois ? (pour qui et pourquoi ?)

Magnus : « La dernière fois que nous avons offert une plante à quelqu’un, il s’agissait en l’occurrence d’une petite collection, c’était à Roanna, la cousine d’India. On peut dire que notre maison en était arrivée à un point de saturation et il était temps de nous séparer de quelques plantes. Elle venait juste de s’installer dans une nouvelle maison et nous savions qu’elle voulait y mettre un peu de verdure, Nous avons alors décidé de remplir un carton de plantes qui lui feraient plaisir. Nous aimons partager notre passion pour les plantes, pas seulement sur l’Internet mais aussi dans le monde réel et nous trouvons souvent une bonne excuse pour offrir à des amis les plantes rares qui mettront de la vie dans leur habitat. »

Lorsque je vois une serre, j’ai envie ….

Magnus : « D’y entrer pour voir ce qu’elle contient. Notre obsession pour les plantes ne date que de ces dernières années et nous n’hésitons pas à voyager durant des heures pour explorer de nouvelles serres ou revoir nos préférées. Être à l’intérieur d’une serre, quelle que soit sa taille, c'est avoir le sentiment de se trouver en un lieu exotique et relaxant. »

« ÊTRE A L’INTERIEUR D’UNE SERRE, QUELLE QUE SOIT SA TAILLE, C'EST AVOIR LE SENTIMENT DE SE TROUVER EN UN LIEU EXOTIQUE ET RELAXANT. »

Lorsque je vois une serre, j’ai envie ….

Magnus : « D’y entrer pour voir ce qu’elle contient. Notre obsession pour les plantes ne date que de ces dernières années et nous n’hésitons pas à voyager durant des heures pour explorer de nouvelles serres ou revoir nos préférées. Être à l’intérieur d’une serre, quelle que soit sa taille, c'est avoir le sentiment de se trouver en un lieu exotique et relaxant. »

Votre meilleure astuce pour garder les plantes fraîches et vertes ?

Magnus : « Je ne suis pas un expert en plantes mais le meilleur conseil que je puisse donner est de les regarder souvent. Elles vous diront ce dont elles ont besoin. Si le terreau est trop sec, elles réclameront de l’eau. Si elles ont l’air triste, donnez-leur plus de lumière, ou au contraire d’ombre, et observez leur réaction. Enfin, l’Internet est là pour vous et Google a réponse à tout en matière de plantes. Avec le temps, vous apprendrez à connaître vos plantes, vous aurez la main verte et serez même en mesure de conseiller les autres. Bien sûr, toutes les plantes et tous les environnements sont uniques et il n’y a pas de panacée universelle. Il faut procéder de façon empirique et l’important est de répondre et réagir à ce que les plantes nous disent. »

La composition artistique ou installation de plantes la plus inspirante que vous ayez vue ?

Magnus : « L’installation de plantes qui m’a le plus inspiré est celle de l’architecte Asif Khan intitulée ‘Forests’ lors du London Design Festival en 2016. Asif avait travaillé avec un de nos jardiniers horticoles préférés Jin Ahn des Conservatory Archives (Hackney Road, London) pour mettre en place trois structures temporaires remplies de plantes, dans trois buts différents : Connecter - un espace ressemblant à un corridor pour encourager les gens à se rencontrer et échanger, Créer - un espace ou travailler et éveiller la créativité, et enfin Se relaxer - un espace surélevé dans lequel il faut grimper pour s’éloigner de la rue. L’impression de se trouver à l’intérieur d’un espace spécialement construit autour des plantes avait pour effet de calmer et d’inspirer. »

Quelles pages Instagram vous inspirent-elles le plus en matière de plantes ?

Magnus : « La première personne que nous avons rencontrée lorsque nous avons ouvert notre page Haarkon sur Instagram fut Janneke Luursema. Elle nous a inspirés et incités à partager les images de nos plantes et nous adorons sa façon de saisir la lumière dans sa maison. Nous avons grandi ensemble sur Instagram et avons l’impression d’avoir créé une communauté Instagram d’amoureux des plantes sans nous être rencontrés physiquement. Instagram nous a rapproché de gens que nous n’aurions sinon jamais pu rencontrer. Nous ne pouvons pas non plus oublier ceux qui nous suivent sur Instagram. Ils nous encouragent à continuer de partager notre style de vie imprégné de verdure et nous leur en sommes très reconnaissants. Nous parlons à des gens du monde entier grâce à notre page Instagram et cela est assez incroyable. »

Quelles pages Instagram vous inspirent-elles le plus en matière de plantes ?

Magnus : « La première personne que nous avons rencontrée lorsque nous avons ouvert notre page Haarkon sur Instagram fut Janneke Luursema. Elle nous a inspirés et incités à partager les images de nos plantes et nous adorons sa façon de saisir la lumière dans sa maison. Nous avons grandi ensemble sur Instagram et avons l’impression d’avoir créé une communauté Instagram d’amoureux des plantes sans nous être rencontrés physiquement. Instagram nous a rapproché de gens que nous n’aurions sinon jamais pu rencontrer. Nous ne pouvons pas non plus oublier ceux qui nous suivent sur Instagram. Ils nous encouragent à continuer de partager notre style de vie imprégné de verdure et nous leur en sommes très reconnaissants. Nous parlons à des gens du monde entier grâce à notre page Instagram et cela est assez incroyable. »

Sans plantes, ma maison donne l’impression…

Magnus : « d’être vide. Notre maison ne semble être décorée que de plantes. Nous aimons cette simplicité et voulons éviter d’encombrer la maison d’un tas de choses inutiles. Les plantes nous permettent de décorer la maison d’une façon que nous nous jugeons un peu japonaise ; beaucoup disent que cela n’a rien à voir avec une maison japonaise traditionnelle mais nous aimons l’espace que nous avons créé, avec un minimum de meubles et des plantes qui nous représentent et nous connectent à la nature. »

Sans plantes, la vie serait….

Magnus : « Pour commencer, nous ne serions pas là non plus. Mais plus sérieusement, les plantes n’apportent pas seulement la joie et le bonheur à ceux qui sont déjà nantis mais aussi la vie à ceux qui n’ont rien. Je n’avais encore jamais regardé les plantes dans cette perspective mais cela me fait comprendre pourquoi elles nous attirent et comment elles nous donnent ce sentiment de sécurité et de bien-être lorsque nous en décorons notre intérieur. »

Sans plantes, ma maison donne l’impression…

Magnus : « d’être vide. Notre maison ne semble être décorée que de plantes. Nous aimons cette simplicité et voulons éviter d’encombrer la maison d’un tas de choses inutiles. Les plantes nous permettent de décorer la maison d’une façon que nous nous jugeons un peu japonaise ; beaucoup disent que cela n’a rien à voir avec une maison japonaise traditionnelle mais nous aimons l’espace que nous avons créé, avec un minimum de meubles et des plantes qui nous représentent et nous connectent à la nature. »

Sans plantes, la vie serait….

Magnus : « Pour commencer, nous ne serions pas là non plus. Mais plus sérieusement, les plantes n’apportent pas seulement la joie et le bonheur à ceux qui sont déjà nantis mais aussi la vie à ceux qui n’ont rien. Je n’avais encore jamais regardé les plantes dans cette perspective mais cela me fait comprendre pourquoi elles nous attirent et comment elles nous donnent ce sentiment de sécurité et de bien-être lorsque nous en décorons notre intérieur. »

Quel est la façon de présenter les plantes qui vous inspire ?

Magnus : « À la maison, nous aimons mettre les plantes dans des pots en céramique et nous disposons d’une grande diversité de pots de production industrielle et de pots tournés à la main. Lorsque vous avez autant de plantes que nous, vous avez besoin d’une bonne réserve pour pouvoir rempoter les plantes, ce qui arrive fréquemment. Plusieurs de nos amis sont potiers et ils ont confectionnés quelques superbes exemplaires pour nous, des plus petits à de grands modèles expérimentaux. Nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux pots et nous en avons toujours une bonne collection en réserve. »

De quelle autre façon utilisez-vous les plantes ? (Bottes odorantes, teinture, séchage, cuisine)

Magnus : « Nous utilisons des boutures de plantes dans la salle de bains, c'est la seule pièce de la maison sans fenêtres où nous ne pouvons pas conserver longtemps de plantes vivantes. India butine régulièrement de la verdure dans la maison et le jardin pour créer une présentation pour la salle de bains. Cela apporte de la verdure dans un endroit où nous ne pourrions autrement pas garder de plantes. Dans un monde idéal, nous aimerions créer une jungle tropicale dans la salle de bains mais c’est pour l’heure tout ce que nous pouvons faire. »

Votre plante préférée pour la chambre à coucher ?

Magnus : « La plante qui nous tient compagnie dans la chambre à coucher ces dernières années est un palmier, installé dans un coin et n’exigeant que peu d’attention de notre part. Nous l’avons attaché à la base pour qu’il ne prenne pas trop de place dans la largeur et puisse prendre un peu de hauteur. Il purifie l’air et notre chambre à coucher sent toujours frais et propre. Sans lui, la chambre semblerait déserte. »

Cultivez-vous vos propres plantes ? (pourquoi/pourquoi pas et lesquelles)

Magnus : « Nous ne cultivons pas beaucoup à la maison, mais la plante la plus impressionnante que nous ayons cultivée chez nous, et qui commence à bien pousser, est un monstera bicolore. Un ami nous en avait donné une bouture car nous ne pouvions pas embarquer toute la plante dans le train. Arrivés à la maison, nous avons mis la tige dans l’eau pendant ce qui nous a semblé une éternité, facilement 6 semaines à mon avis, jusqu’à ce que sorte une racine. Nous l’avons alors mise en pot avec un peu de terreau et placée au sol dans le salon et, au bout de 7 semaines, la semaine dernière, une nouvelle feuille s'est enfin montrée ! Je pense qu’il faudra attendre encore un peu avant qu’elle se transforme en arbre mais, cela finira par arriver et nous sommes fiers d'être parvenus à ce résultat avec tant de patience_______.”

Nos plantes préférées actuellement

Fougères, Monstera, Pilea peperomioides, Avocatier et Kalanchoe daigremontiana.

Photographie
Haarkon, India Hobson

Texte
Rosanne Loffeld

Une sélection de Haarkon’s timeline, @haarkon