#6 Exotique érotiqueInterview

 Une
explosion      de fleurs

Inspiré, excentrique et extrêmement compétent. L’artiste floral Azuma Makoto se consacre corps et âme à l’expression de la beauté intérieure des fleurs et plantes. C’est ainsi qu’il leur rend hommage. Sa passion pour la nature est sans limites et s'exprime dans ses magnifiques et inhabituelles créations florales_______.

Quelle est la beauté qui selon vous se cache dans les fleurs ?

Azuma Makoto : « La relation entre l’homme et les fleurs s’est exprimée de diverses façons au cours des derniers siècles. Au Japon, des tombes de l’ère Jomon (quelque 10 000 ans avant notre ère) ont été découvertes contenant des fossiles de fleurs qui montrent que les gens considéraient à cette époque les plantes comme quelque chose de sacré. Dans la civilisation Maya, les fleurs étaient également omniprésentes. Selon les Mayas, la force des fleurs provenait de leur lien avec les autres, qui ne pouvaient donc pas fleurir totalement dans la solitude. Une belle pensée. Une fleur est d’abord un bouton, qui s’ouvre et devient fleur puis se fane et sème ses graines pour nourrir la terre. En un temps limité, la fleur subit de nombreux changements et traverse sa brève vie sans un mot. La beauté et la pureté de tout cela nous touche au plus profond de notre âme_______. »

Azuma pour Dries van Noten ss 2017

Beauté éphémère
La collection SS2017 de Dries van Noten contient de surprenantes combinaisons, une riche palette de turquoise, cuivre et kaki et un magnifique éventail de motifs floraux. La collection s’inscrivait sous le signe de la spontanéité. « Nous avions en quelque sorte haché les vêtements en morceaux et y avons jeté pleins de motifs floraux dessus », a expliqué Dries van Noten. La grande rangée de tours de glace avec les fleurs congelées servait à attirer l’attention, décor fascinant pour le défilé de mode. Une fantastique explosion botanique qui rappelait les vieux maîtres de la peinture hollandaise, signée Azuma Makoto, ami de Van Noten et artiste floral.

Quelle est la beauté qui selon vous se cache dans les fleurs ?

Azuma Makoto : « La relation entre l’homme et les fleurs s’est exprimée de diverses façons au cours des derniers siècles. Au Japon, des tombes de l’ère Jomon (quelque 10 000 ans avant notre ère) ont été découvertes contenant des fossiles de fleurs qui montrent que les gens considéraient à cette époque les plantes comme quelque chose de sacré. Dans la civilisation Maya, les fleurs étaient également omniprésentes. Selon les Mayas, la force des fleurs provenait de leur lien avec les autres, qui ne pouvaient donc pas fleurir totalement dans la solitude. Une belle pensée. Une fleur est d’abord un bouton, qui s’ouvre et devient fleur puis se fane et sème ses graines pour nourrir la terre. En un temps limité, la fleur subit de nombreux changements et traverse sa brève vie sans un mot. La beauté et la pureté de tout cela nous touche au plus profond de notre âme_______. »

Choix de plantes

Lilium
Rosa
Zantedeschia
Vanda
Tulipa Parkiet
Hippeastrum
Gerbera
Fresia
Fleur de la passion
Orchidée
Phalaenopsis
Paeonia
Paphiopedilum
Iris
Cymbidium
Chrysanthemum
Campanula
Ammi
Nigella
Saintpaulia
Nepenthes

« J’UTILISE DES PLANTES QUI DEBORDENT DE TENSION, DONNENT L’IMPRESSION D’ETRE A TOUT MOMENT SUR LE POINT D’EXPLOSER_______. »
« J’UTILISE DES PLANTES QUI DEBORDENT DE TENSION, DONNENT L’IMPRESSION D’ETRE A TOUT MOMENT SUR LE POINT D’EXPLOSER_______. »

Quelle fleur symbolise-t-elle un point culminant de votre vie ?

Azuma Makoto : « Chaque plante a sur moi un autre pouvoir d’attraction et il m’est impossible d’en choisir une. J’utilise de préférence des plantes qui débordent de tension, donnent l’impression d’être à tout moment sur le point d’exploser. »

Le parfum des fleurs fraîches…

Azuma Makoto : « Le parfum des fleurs est pour moi le parfum de mes souvenirs les plus chers. »

Votre mission consiste à créer des œuvres-d’art avec des fleurs qui soient impressionnantes d’un point de vue visuel. Vous voulez que les clients soient subjugués au moment où ils voient ces œuvres. Pouvez-vous nous en donner un exemple ?

Azuma Makoto : « Les fleurs ont une existence dont le spectacle est déjà magnifique lorsqu’elles fleurissent dans un pré. Nous les soustrayons à cet état naturel en les cueillant. Et puis nous les rassemblons en un bouquet. Il est donc nécessaire de les transformer, mais pour en faire quelque chose de plus beau pour que la vie de ces fleurs et plantes ne soit pas dénuée de signification. En les mettant dans une situation extrême comme l’espace ou un désert, je peux leur conférer une beauté spéciale en les montrant sous un jour totalement nouveau pour nos yeux. Cette façon d’impressionner est pour moi la seule possibilité. »

Quelle est l’installation florale la plus impressionnante que vous ayez vue ?

Azuma Makoto : « Je suis chaque jour entouré de fleurs et de plantes qui chaque jour se fanent et chaque jour sont différentes. Par heure, par minute et même par seconde, leur forme change sans cesse. J’essaie de saisir toutes ces impressions et de les restituer sous diverses formes. J’utilise bien entendu la plupart du temps des fleurs en pleine floraison mais j’ai par exemple l’été dernier suivi pour Drop Time le processus de vieillissement des fleurs sur une période d’un mois. Pour Box Flowers, j’ai arrangé des fleurs en forme de boîte puis les ai laissé se faner et se décomposer. Un liquide s’est alors libéré qui ressemblait à du sang et attirait les insectes. Quelle que soit la découverte que je fais, mon intérêt pour les fleurs et plantes ne tarira jamais. »

Votre mission consiste à créer des œuvres-d’art avec des fleurs qui soient impressionnantes d’un point de vue visuel. Vous voulez que les clients soient subjugués au moment où ils voient ces œuvres. Pouvez-vous nous en donner un exemple ?

Azuma Makoto : « Les fleurs ont une existence dont le spectacle est déjà magnifique lorsqu’elles fleurissent dans un pré. Nous les soustrayons à cet état naturel en les cueillant. Et puis nous les rassemblons en un bouquet. Il est donc nécessaire de les transformer, mais pour en faire quelque chose de plus beau pour que la vie de ces fleurs et plantes ne soit pas dénuée de signification. En les mettant dans une situation extrême comme l’espace ou un désert, je peux leur conférer une beauté spéciale en les montrant sous un jour totalement nouveau pour nos yeux. Cette façon d’impressionner est pour moi la seule possibilité. »

Quelle est l’installation florale la plus impressionnante que vous ayez vue ?

Azuma Makoto : « Je suis chaque jour entouré de fleurs et de plantes qui chaque jour se fanent et chaque jour sont différentes. Par heure, par minute et même par seconde, leur forme change sans cesse. J’essaie de saisir toutes ces impressions et de les restituer sous diverses formes. J’utilise bien entendu la plupart du temps des fleurs en pleine floraison mais j’ai par exemple l’été dernier suivi pour Drop Time le processus de vieillissement des fleurs sur une période d’un mois. Pour Box Flowers, j’ai arrangé des fleurs en forme de boîte puis les ai laissé se faner et se décomposer. Un liquide s’est alors libéré qui ressemblait à du sang et attirait les insectes. Quelle que soit la découverte que je fais, mon intérêt pour les fleurs et plantes ne tarira jamais. »

Choix de plantes

Lilium
Rosa
Zantedeschia
Vanda
Tulipa Parkiet
Hippeastrum
Gerbera
Fresia
Fleur de la passion
Orchidée
Phalaenopsis
Paeonia
Paphiopedilum
Iris
Cymbidium
Chrysanthemum
Campanula
Ammi
Nigella
Saintpaulia
Nepenthes

À quel endroit inattendu aimeriez-vous déposer des fleurs ?

Azuma Makoto : « Pour mon projet In Bloom, j’ai réalisé une série basée sur le principe que les plantes n’atteignent pas dans « l’instant présent » leur état ultime. Je regarde l’image que cela me donne et extériorise à partir de cela la beauté et les possibilités offertes. En 2014, il s’agissait de l’espace, j’ai fait flotter l’an dernier au milieu de l’océan une grande sculpture de fleurs et je suis actuellement en train d’étudier comment utiliser la profondeur de l’océan comme source d’inspiration. J’ai en outre réalisé des compositions florales dans le désert, sur un glacier et dans d’autres endroits où personne ne va jamais, comme les ruines d’une ancienne centrale électrique. »

Pour éviter toute collision avec les couleurs authentiques des fleurs, vous imposez systématiquement à tout le personnel du magasin de fleurs de ne s’habiller qu’en blanc, noir et gris. Pourquoi ?

Azuma Makoto : « La fleur est l’acteur principal et nous sommes que le vecteur qui, en arrière-plan, révèle sa beauté. » C’est la raison nous ne portons pas de couleurs qui puissent perturber ou faire obstacle aux magnifiques couleurs de la fleur. Nous sommes « sans couleur » en blanc, noir ou gris. Tout dans mon atelier se décline dans ces tons monotones, tant les gens que l’espace. »

Avec qui aimeriez-vous un jour collaborer pour la réalisation d’une installation florale ?

Azuma Makoto : « Je ne vois pas de personne spécifique en ce moment avec qui j’aimerais collaborer. Ce sont les fleurs qui sont l’éternel motif. Peintures, textile, mode, photos… autant de domaines dans lesquels est recherchée la reproduction de la fleur. Pour moi, la seule chose qui existe dans mon esprit est cette fleur et ce que j’essaie d’exprimer à travers elle et, en même temps, je veux créer un monde que personne n’a encore à ce jour reproduit. Ensuite, je vois dans le travail des autres pratiquement rien à quoi je puisse m’identifier. Au niveau des sensations, ce que fait un chef spécialiste du sushi serait peut-être encore ce qui correspondrait le mieux à ce que je fais. Tant le fleuriste que le cuisinier qui prépare des sushis font usage de la vie que leur offre la nature et leur vocation est de transformer cette vie en œuvre d’art (dans le cas du sushi, la saveur). »

Pour éviter toute collision avec les couleurs authentiques des fleurs, vous imposez systématiquement à tout le personnel du magasin de fleurs de ne s’habiller qu’en blanc, noir et gris. Pourquoi ?

Azuma Makoto : « La fleur est l’acteur principal et nous sommes que le vecteur qui, en arrière-plan, révèle sa beauté. » C’est la raison nous ne portons pas de couleurs qui puissent perturber ou faire obstacle aux magnifiques couleurs de la fleur. Nous sommes « sans couleur » en blanc, noir ou gris. Tout dans mon atelier se décline dans ces tons monotones, tant les gens que l’espace. »

« LA FLEUR EST L’ACTEUR PRINCIPAL ET NOUS SOMMES QUE LE VECTEUR QUI REVELE SA BEAUTE _______. »

Avec qui aimeriez-vous un jour collaborer pour la réalisation d’une installation florale ?

Azuma Makoto : « Je ne vois pas de personne spécifique en ce moment avec qui j’aimerais collaborer. Ce sont les fleurs qui sont l’éternel motif. Peintures, textile, mode, photos… autant de domaines dans lesquels est recherchée la reproduction de la fleur. Pour moi, la seule chose qui existe dans mon esprit est cette fleur et ce que j’essaie d’exprimer à travers elle et, en même temps, je veux créer un monde que personne n’a encore à ce jour reproduit. Ensuite, je vois dans le travail des autres pratiquement rien à quoi je puisse m’identifier. Au niveau des sensations, ce que fait un chef spécialiste du sushi serait peut-être encore ce qui correspondrait le mieux à ce que je fais. Tant le fleuriste que le cuisinier qui prépare des sushis font usage de la vie que leur offre la nature et leur vocation est de transformer cette vie en œuvre d’art (dans le cas du sushi, la saveur). »

Quelle fleur vous rend-elle heureux ?

Azuma Makoto : « Toutes les fleurs. »

« LA FLEUR EST L’ACTEUR PRINCIPAL ET NOUS SOMMES QUE LE VECTEUR QUI REVELE SA BEAUTE _______. »

Quelle fleur vous rend-elle heureux ?

Azuma Makoto : « Toutes les fleurs. »

Nommez une ville qui est positive dans son comportement à l’égard des fleurs et des plantes.

Azuma Makoto : « Tokyo a la réputation d’une métropole où il n’y a que peu d'espaces verts. Mais en réalité, la ville est à 40 % recouverte de verdure. Comme par exemple le palais impérial et ses environs avec ses parcs et ses jardins où il est possible de profiter de ce que les quatre saisons japonaises ont de plus beau à offrir. Les grandes entreprises se penchent par ailleurs sur des projets d’urbanisation et de plus en plus d’entreprises privilégient la symbiose entre la ville et la nature. Je trouve tout cela très positif et je pense que cette tendance ne fera que s’intensifier à l’avenir. »

Cliquez ici pour la totalité de la vidéo sur Azuma sur le site Lajoiedesfleurs.fr

Nommez une ville qui est positive dans son comportement à l’égard des fleurs et des plantes.

Azuma Makoto : « Tokyo a la réputation d’une métropole où il n’y a que peu d'espaces verts. Mais en réalité, la ville est à 40 % recouverte de verdure. Comme par exemple le palais impérial et ses environs avec ses parcs et ses jardins où il est possible de profiter de ce que les quatre saisons japonaises ont de plus beau à offrir. Les grandes entreprises se penchent par ailleurs sur des projets d’urbanisation et de plus en plus d’entreprises privilégient la symbiose entre la ville et la nature. Je trouve tout cela très positif et je pense que cette tendance ne fera que s’intensifier à l’avenir. »

Lorsque vous pensez à un pré couvert de fleur, à quelle fleur pensez-vous ?

Azuma Makoto : « Je pense alors à un vaste champ de tournesols, quelque part dans les environs de Barcelone en Espagne. C’était une belle journée de la fin de l’été. Cette image de tournesols presque fanés qui se détournaient en partir de moi reste encore aujourd’hui gravée dans ma mémoire_______. »

Cliquez ici pour la totalité de la vidéo sur Azuma sur le site Lajoiedesfleurs.fr

Texte
Rosanne Loffeld

Photographie
Xxx Xxx

Lorsque vous pensez à un pré couvert de fleur, à quelle fleur pensez-vous ?

Azuma Makoto : « Je pense alors à un vaste champ de tournesols, quelque part dans les environs de Barcelone en Espagne. C’était une belle journée de la fin de l’été. Cette image de tournesols presque fanés qui se détournaient en partir de moi reste encore aujourd’hui gravée dans ma mémoire_______. »

Une sélection de Azuma’s timeline, @azumamakoto