#4 Interview

Les bijoux de la couronne
  de Sa Majesté

Des fleurs douces et romantiques associées à un feuillage sauvage et teigneux et à d’inattendues haies de branches et de baies avec des influences des maîtres de la peinture hollandaise et de l’illustration botanique… Le style Swallows & Damsons d’Anna est d’une beauté à vous couper le souffle. Sa formation aux Beaux-Arts et son amour sans limite pour les plantes l’aident à créer les bouquets les plus passionnants inspirés par le jardin________.

La plante / la fleur qui vous a fait pleurer?


Anna : « Il existe près de chez moi un grand cimetière envahi par la végétation. A chaque fois que je vois des pois sauvages pousser auprès des tombes, des larmes me viennent aux yeux. Il y a quelque chose d’incroyablement poétique dans la végétation qui se développe librement et naturellement au milieu de la mort et de la décomposition. »


Lorsque vous pensez à un bouquet de fleurs ou une plante, quelles sont les idées, les visions, les odeurs, les sensations, les sons qui vous viennent à l’esprit ?


Anna : « De vastes étendues d’Hydrangeas bordant les routes dans le nord de la France, avec les plus belles et les plus subtiles couleurs tachetées. Comme l’ombre d’une vague le long de la côte. Le bruit de l’océan et l’odeur des viennoiseries et gâteaux d’une pâtisserie voisine. »


La plante / la fleur qui vous a le plus inspirée….


Anna : « L’exposition florale néerlandaise organisée dans The National Gallery à Londres. Les tableaux de Rachel Ruysch m’ont littéralement coupé le souffle. L’éclairage spectaculaire et la subtilité des tons, la composition florale sans contraintes et le miracle dans les détails cachés des créatures du jardin et les animaux miniatures sont pour mon travail une source d’inspiration, d’innovation et d’enthousiasme. »

Branches, feuilles et pétales dispersés sur la table comme une œuvre d’art

La plante / la fleur qui vous a fait pleurer?


Anna : « Il existe près de chez moi un grand cimetière envahi par la végétation. A chaque fois que je vois des pois sauvages pousser auprès des tombes, des larmes me viennent aux yeux. Il y a quelque chose d’incroyablement poétique dans la végétation qui se développe librement et naturellement au milieu de la mort et de la décomposition. »


Lorsque vous pensez à un bouquet de fleurs ou une plante, quelles sont les idées, les visions, les odeurs, les sensations, les sons qui vous viennent à l’esprit ?


Anna : « De vastes étendues d’Hydrangeas bordant les routes dans le nord de la France, avec les plus belles et les plus subtiles couleurs tachetées. Comme l’ombre d’une vague le long de la côte. Le bruit de l’océan et l’odeur des viennoiseries et gâteaux d’une pâtisserie voisine. »


La plante / la fleur qui vous a le plus inspirée….


Anna : « L’exposition florale néerlandaise organisée dans The National Gallery à Londres. Les tableaux de Rachel Ruysch m’ont littéralement coupé le souffle. L’éclairage spectaculaire et la subtilité des tons, la composition florale sans contraintes et le miracle dans les détails cachés des créatures du jardin et les animaux miniatures sont pour mon travail une source d’inspiration, d’innovation et d’enthousiasme. »

Casting fleurs

Fleur d’aubépine
Fleur de cerisier
Hellébore noir
Tulipe La Belle Époque
Fleur de pommier
Narcisse Salmon Trout
Renoncule

« NOUS NOUS SOMMES MARIÉS EN AUTOMNE ET MES ENFANTS SONT NÉS EN AUTOMNE. LORSQUE LES FEUILLES COMMENCENT À JAUNIR, CELA ÉVOQUE CHEZ MOI DES TEMPS HEUREUX. »

La chose qui vous a le plus surpris dans des plantes flétries ?

« Je me souviens encore d’avoir été stoppée dans mes recherches sur Instagram à la vue d’une photo de fleurs fanées par Lianggono. Je suis médusée par ce processus et par le courageux parcours des fleurs de l’instant où elles sont coupées à celui où elles finissent par abandonner et se déshydrater. Je laisse délibérément de petits pots de têtes de fleurs et de tiges çà et là dans la boutique, à titre d’expérimentation, pour observer la transformation. »

Le souvenir le plus romantique lié aux plantes ?

Anna : « Nous nous sommes mariés en automne et mes enfants sont nés en automne. Lorsque les feuilles commencent à jaunir, cela évoque chez moi des temps heureux. »

Le défilé de mode le plus mémorable ayant mis en scène des fleurs ?

Anna : « Tim Walker et Nick Knight sont mes photographes de mode préférés, de véritables magiciens avec les fleurs. Leurs prises de vues sont fascinantes et je suis sidérée par la façon dont ils utilisent les fleurs et les plantes pour déformer la réalité. Il y plane une âme d’enfant pétrie de curiosité et d’imagination que j’adore. »

Quel est le type de plantes qui fait le bonheur de vos enfants ?

Anna : « J’ai deux fils de 5 et 7 ans, naturellement attirés par tout ce qui est
piquant ou dangereux ! Ils adorent le chardon, le houx et les cactus. Ils sont également intrigués par les plantes et fleurs empoisonnées et par les contes et légendes qu’elles inspirent. »

Quel est votre premier souvenir lié aux plantes ?

Anna : « L’odeur des géraniums sous le portique de la maison où j’ai grandi. J’avais l’habitude d’en frotter les feuilles chaque fois que j’entrais ou sortais de la maison. J’en ai aujourd’hui planté près de la porte de derrière de notre maison. C’est l’une de mes senteurs favorites. »

Sans plantes, ma maison donne une impression…

Anna : « D’aliénation…_______.”

Feuilles brumeuses cachées derrière du verre embué comme contemplant un trésor inestimable

La chose qui vous a le plus surpris dans des plantes flétries ?

« Je me souviens encore d’avoir été stoppée dans mes recherches sur Instagram à la vue d’une photo de fleurs fanées par Lianggono. Je suis médusée par ce processus et par le courageux parcours des fleurs de l’instant où elles sont coupées à celui où elles finissent par abandonner et se déshydrater. Je laisse délibérément de petits pots de têtes de fleurs et de tiges çà et là dans la boutique, à titre d’expérimentation, pour observer la transformation. »

Le souvenir le plus romantique lié aux plantes ?

Anna : « Nous nous sommes mariés en automne et mes enfants sont nés en automne. Lorsque les feuilles commencent à jaunir, cela évoque chez moi des temps heureux. »

Le défilé de mode le plus mémorable ayant mis en scène des fleurs ?

Anna : « Tim Walker et Nick Knight sont mes photographes de mode préférés, de véritables magiciens avec les fleurs. Leurs prises de vues sont fascinantes et je suis sidérée par la façon dont ils utilisent les fleurs et les plantes pour déformer la réalité. Il y plane une âme d’enfant pétrie de curiosité et d’imagination que j’adore. »

Quel est le type de plantes qui fait le bonheur de vos enfants ?

Anna : « J’ai deux fils de 5 et 7 ans, naturellement attirés par tout ce qui est
piquant ou dangereux ! Ils adorent le chardon, le houx et les cactus. Ils sont également intrigués par les plantes et fleurs empoisonnées et par les contes et légendes qu’elles inspirent. »

Quel est votre premier souvenir lié aux plantes ?

Anna : « L’odeur des géraniums sous le portique de la maison où j’ai grandi. J’avais l’habitude d’en frotter les feuilles chaque fois que j’entrais ou sortais de la maison. J’en ai aujourd’hui planté près de la porte de derrière de notre maison. C’est l’une de mes senteurs favorites. »

Sans plantes, ma maison donne une impression…

Anna : « D’aliénation…_______.”

Une sélection de Anna Potter’s timeline, @swallowsanddamsons