#15 Sérénade en bleuPortfolio

01 Portfolio

Bleu
   blossoming

Bleu
   blossoming

Audacieuses, colorées et intrigantes. Les peintures florales abstraites de Georgia O’Keeffe dégagent une véritable force féminine naturelle inoubliable. Mais elles sont avant tout authentiques_______.

02 Portfolio

À propos de Georgia O’Keeffe

Georgia O’Keeffe (1887-1986) fut l’une des premières femmes peintres a avoir été acclamée par la critique et le grand public dans le monde entier. Précurseur dans son approche et en constante évolution durant toute sa carrière, la peintre américaine est à l’origine d’images impressionnistes novatrices bousculant les perceptions. On reconnaît encore aujourd’hui l’œuvre d’O’Keeffe à ses toiles florales emblématiques.

03 Portfolio
« JE TRAVAILLE DE MANIÈRE SPONTANÉE ET SELON L’INSPIRATION DU MOMENT______. »
04 Portfolio
05 Portfolio
06 Portfolio

Sélection des fleurs

Calla
Rose
Iris
Belle-de-jour
Coquelicot
Jasmin
Campsis

« PERSONNE NE VOIT VRAIMENT LES FLEURS ELLES SONT SI PETITES, CELA PREND DU TEMPS »
07 Portfolio
08 Portfolio

Georgia : « Si vous avez pu peindre cette fleur en grand, vous n’avez pas pu en ignorer la beauté. »

G

Georgia a su depuis l’âge de 12 ans qu’elle voulait être artiste. Elle a suivi une formation artistique, qu’elle n’a cependant pas jugée intéressante pour ce qu’elle souhaitait peindre. En 1912, elle découvre les idées révolutionnaires de l’artiste et designer Arthur Wesley Dow. Ce dernier souligne l’importance de la composition, c’est-à-dire la manière d’organiser les formes et les couleurs. Comme l’explique alors O’Keeffe : « En résumé, son idée était toute simple : remplir magnifiquement l’espace. » Cette manière de voir les choses sera pour elle un déclencheur, et c’est à partir de là qu’elle commencera à expérimenter les formes, les couleurs et traits de pinceau.

Des fleurs en grand format

Dans les années 1920, Georgia rencontre d’autres artistes qui, à son instar, font leurs premiers pas en art abstrait. Leur objectif n’est pas tant de reproduire la réalité, mais plutôt d’utiliser les couleurs, les formes et traits de pinceau de manière inhabituelle pour exprimer du sens, des idées et des sentiments. Cette approche encouragera Georgia à développer son propre style : une combinaison d’abstrait et de réalisme. Son travail s’est orienté vers la peinture à l’huile, une technique qui lui permet de magnifier les formes naturelles. En 1925, sa première peinture grand format est exposée à New York. Sa toile « Petunias » marque le début d’une période d’exploration sur le thème de la fleur, qu’elle poursuivra tout au long de sa carrière.

Toiles emblématiques

En magnifiant son sujet, Georgia accentue sa forme, sa couleur et attire l’attention sur des détails infimes de la fleur. Tout au long de sa vie, la fleur restera le motif récurrent de Georgia O’Keeffe. « Lorsque vous prenez une fleur dans votre main et la regardez vraiment bien, elle est votre univers l’espace d’un instant », déclarera-t-elle. Même si son travail varie entre portraits réalistes, abstractions et paysages, il reste principalement identifié par ses toiles florales emblématiques, car « personne ne voit vraiment les fleurs, elles sont si petites, cela prend du temps, comme de se faire un ami. »

Symboles sexuels

Dans la deuxième moitié des années 1920, la percée d’O’Keeffe en tant qu’artiste est indéniable. Ses gros plans de fleurs laissent une impression indélébile. O’Keeffe peint les fleurs d’une manière complètement nouvelle. Le cœur de la fleur retient toute l’attention, comme si une abeille en était l’auteur, comme le soulignera un critique. « Si vous avez pu peindre cette fleur en grand, vous n’avez pas pu en ignorer la beauté », affirme O’Keeffe. L’accueil réservé à son travail est encore une fois divisé : outre les opinions très positives, ses œuvres sont aussi souvent très critiquées. À une époque où les théories de Freud sont à la mode, beaucoup voient dans les fleurs d’Okeeffe de puissants symboles sexuels. Même si l’artiste elle-même rejette ces interprétations, certains historiens d’art actuels continuent de voir dans les œuvres d’Okeeffe des symboles sexuels ambigus.

Intuitive et nature

Même si ce style caractérise probablement le mieux son travail, l’œuvre d’Okeeffe est beaucoup plus variée. Dans son travail comme dans la vie, O’Keeffe est restée fidèle à sa propre vision. Lorsqu’elle tente de supplanter son intuition pour répondre à des commandes, déconcertée, elle revient toujours vers ce qui lui semble familier et naturel. C’est précisément la raison pour laquelle elle est devenue l’une des plus grandes artistes florales avant-gardistes du XXe siècle________.

Texte
Rosanne Loffeld

Peintures
Georgia O’Keeffe