#11 Mash-UpPortfolio

Victoria Roberts

 Natural
Chimie

L’organisme des fleurs

Les images au flou esthétique de la talentueuse Victoria Roberts attirent l’attention et vous incitent à les regarder de plus près. Des fleurs comme vous n’en avez encore jamais vu, qui vous touchent au plus profond de votre être tout en caressant votre sens de l’esthétique_______.

02 Victoria Roberts

Victoria Roberts

Originaire du Pays de Galles et basée à Cheltenham, Victoria Roberts (23 ans) est une très talentueuse photographe d’art qui adore jouer avec les fleurs, l’éclairage et la luminosité. Elle est très amoureuse des organismes naturels et de leur environnement et ses flous attractifs et lumineux ne peuvent manquer de toucher les âmes sensibles à l’esthétique dans le monde entier.
Instagram : @vicxkyz

Comme une rose dans un rêve féerique, s'estompant lorsque le jour se lève

03 Victoria Roberts

Des fleurs floues et brûlées mais dont la beauté est toujours aussi bouleversante

04 Victoria Roberts

L’art floral poussé à ses limites…

« UN JARDIN OÙ SE PROMENER ET UNE IMMENSITÉ OÙ RÊVER — QUE DEMANDER DE PLUS ? QUELQUES FLEURS À SES PIEDS ET AU-DESSUS DE LUI LES ÉTOILES_______. »
— VICTOR HUGO
05 Victoria Roberts

Est-ce une fleur d’été ou le soleil au firmament ?

« UN JARDIN OÙ SE PROMENER ET UNE IMMENSITÉ OÙ RÊVER — QUE DEMANDER DE PLUS ? QUELQUES FLEURS À SES PIEDS ET AU-DESSUS DE LUI LES ÉTOILES_______. »
— VICTOR HUGO
06 Victoria Roberts

On dirait une radiographie de fleur, laissant passer la lumière là où elle ne passe jamais

« IMAGINEZ SEULEMENT QUE VOUS REDEVENIEZ LE TOUT PETIT ENFANT QUE VOUS ÉTIEZ JADIS. VOUS ÊTES EN RÉALITÉ AMOUR, JOIE ET LIBERTÉ. VOUS ÊTES EN RÉALITÉ COMME UNE FLEUR, COMME LE VENT, L’OCÉAN, LE SOLEIL_______. »
— DON MIGUEL RUIZ
07 Victoria Roberts

Caléidoscope de couleurs florales

« IMAGINEZ SEULEMENT QUE VOUS REDEVENIEZ LE TOUT PETIT ENFANT QUE VOUS ÉTIEZ JADIS. VOUS ÊTES EN RÉALITÉ AMOUR, JOIE ET LIBERTÉ. VOUS ÊTES EN RÉALITÉ COMME UNE FLEUR, COMME LE VENT, L’OCÉAN, LE SOLEIL_______. »
— DON MIGUEL RUIZ
15 Victoria Roberts

Sélection de fleurs

Hydrangeas, rhododendrons, myosotis, tulipes, jonquilles, roses, lis, œllet, gypsophile

 « Étudier le corps humain comme un sujet m’a conduit à explorer la relation existant entre le corps, la place et l’espace. Cela a débouché sur l’investigation de la superficie de mon corps par rapport à l’environnement par l’étude des fleurs. Le processus a fait partie intégrante du voyage, de la façon dont je me vois moi-même à la façon dont les œuvres sont une projection de la connexion entre le sujet et son environnement. »

Une palette de tons de bleu, pourpre et rose

« Élevée avec mon jardin comme forêt et avec une plage en bas de la route, j’ai été entourée par la nature, les plantes, les fleurs et la mer. Je me souviens encore que dans le jardin de la maison de mes parents, les hortensias et les rhododendrons fleurissaient toujours pour mon anniversaire en juin, recouvrant tout le jardin d’une palette de tons de bleu, de pourpre et de rose et j’étais convaincue que c’était en mon honneur que cette magie des couleurs avait lieu. »

Chimie naturelle

« J’ai découvert le processus d’impression lumineuse en expérimentant à l’université. Je travaillais au départ sur des photogrammes mais je voulais plus de couleurs. Malheureusement, je n’avais pas accès à la chimie des couleurs à l’époque. J’ai parlé à un des techniciens spécialisé dans les processus alternatifs, qui m’a suggéré d’essayer l’impression lumineuse. Je m’en suis au début tenue à la façon traditionnelle d’imprimer mais je voulais quelque chose de plus différent et j’ai donc commencé à faire des expériences avec le papier, les plantes et la chimie, ce que continue de faire aujourd’hui. »

« NOUS RÊVONS TOUS D’UNE ROSERAIE MAGIQUE À PERTE DE VUE AU LIEU DE PROFITER DES ROSES QUI FLEURISSENT DEVANT NOTRE PORTE AUJOURD’HUI_______. »

Connexion avec la nature

« La promenade et les couleurs sont la principale source d’inspiration de mon travail, par l’interaction avec la nature, je trouve qu’il n’existe rien de plus paisible et de plus coloré que les fleurs dans la forêt au printemps et en été. Pour cette raison, j’adore l’idée de cette citation riche en inspiration de Bill Viola (Blurring the Boundaries, 1997) : « Le paysage est le lien entre le moi intérieur et le moi extérieur. Sa substance est autant spirituelle que corporelle et nous ne pouvons être considérer séparément de lui que comme une cellule vivante autonome au sein du corps qui l’héberge_______. »

Texte :
Rosanne Loffeld

Photographie
Victoria Roberts

Texte :
Rosanne Loffeld

Photographie
Victoria Roberts