#11 Mash-UpInterview

01 Alexandra Dao

Des fleurs dans
le non-vu

La photographe Alexandra Dao est éperdument amoureuse des fleurs... Ses images florales sont comme une promesse fugace, soulevant un coin du voile sur les secrets des choses. Elle puise son inspiration dans les motifs des pétales et les formes voilées des ombres, tout en semant des indices lumineux dans la profondeur de l’obscurité_______.

Quel est votre plus ancien souvenir de plantes et fleurs ?

« Les petites fleurs. Les violettes, toujours. Leur parfum est si évocateur, si spécial. Le myosotis aussi. Et j’ai toujours été fascinée, enfant, par l’hélixine ou larmes d’ange (Soleirolia soleirolii) qui poussait dans la cour de ma grand-mère. Ces noms frappaient mon imagination. Mais j’étais aussi fascinée par le pouvoir magique qu’avaient les fleurs du Népeta de ma grand-mère sur les chats. L’huile essentielle que contient cette plante imite, pense-t-on, l’effet des phéromones des chats. Un autre souvenir floral de mon enfance est de sucer le nectar de l'œillet de poète avec ma tante, par de douces soirées d’été. »

Quelle fleur vous faisait pleurer ?

 « Les jacinthes - dont le parfum évoque le temps qui passe inexorablement. Si différent. Chaque printemps. »

03 Alexandra Dao
02 Alexandra Dao

Qui est Alexandra Dao ?

Alexandra Dao est une photographe basée à Londres et spécialisée dans l’art floral. En tant qu’éditrice d’images et photographe, elle estime que l’inspiration ne se trouve pas toujours dans le spectaculaire mais se cache souvent dans les petites choses de la vie qui nous connectent tous. Parfois dans l’espace entre les choses et dans ce que l’on ne voit pas. Elle travaille pour trouver la beauté dans la vie de tous les jours.

04 Alexandra Dao
05 Alexandra Dao

Quel est votre plus ancien souvenir de plantes et fleurs ?

« Les petites fleurs. Les violettes, toujours. Leur parfum est si évocateur, si spécial. Le myosotis aussi. Et j’ai toujours été fascinée, enfant, par l’hélixine ou larmes d’ange (Soleirolia soleirolii) qui poussait dans la cour de ma grand-mère. Ces noms frappaient mon imagination. Mais j’étais aussi fascinée par le pouvoir magique qu’avaient les fleurs du Népeta de ma grand-mère sur les chats. L’huile essentielle que contient cette plante imite, pense-t-on, l’effet des phéromones des chats. Un autre souvenir floral de mon enfance est de sucer le nectar de l'œillet de poète avec ma tante, par de douces soirées d’été. »

Quelle fleur vous faisait pleurer ?

 « Les jacinthes - dont le parfum évoque le temps qui passe inexorablement. Si différent. Chaque printemps. »

Ma fleur comestible préféré est...

« le Nasturtium - qui me rappelle ma fille et les soirées d’été. Elles sont poivrées et riches en couleurs. Mélangez des feuilles et les fleurs de nasturtium, des feuilles de salade et quelques pêches coupées avec de l’huile d’olive, sel, poivre et quelques gouttes de vinaigre balsamique. Toute la fleur est comestible : boutons, graines, fleurs et feuilles. Délicieux ! »

06 Alexandra Dao
07 Alexandra Dao
08 Alexandra Dao

Sélection de plantes et fleurs

Rose thé, pavot, rose de jardin, pois de senteur

« JE N’OUBLIERAI JAMAIS CES MOMENTS DE MON ENFANCE OÙ JE SUÇAIS LE NECTAR DES OEILLETS DE POÈTE AVEC MA TANTE, PAR DE DOUCES SOIRÉES D’ÉTÉ_______. »

Ma fleur comestible préféré est...

« le Nasturtium - qui me rappelle ma fille et les soirées d’été. Elles sont poivrées et riches en couleurs. Mélangez des feuilles et les fleurs de nasturtium, des feuilles de salade et quelques pêches coupées avec de l’huile d’olive, sel, poivre et quelques gouttes de vinaigre balsamique. Toute la fleur est comestible : boutons, graines, fleurs et feuilles. Délicieux ! »

Sans fleurs, la vie serait ...

« ...Moins belle. »

Quelle est la fleur que vous préférez pour votre chambre à coucher ?

« Un petit vase de campanules, si reposantes. »

Avez-vous des fleurs sur la table du jardin ?

« Oui ! Des soucis ! Ils ont un parfum si séduisant ! J’adore l’odeur des soucis. Piquant, musqué, prononcé. Un parfum qui évoque toujours une foule de souvenirs. J’avais mon propre carré de soucis lorsque j’étais enfant, au Botswana, et j’aimais m’asseoir au milieu de ces fleurs pour respirer leur délicieux parfum ; je les semais et je croyais, avec l’innocence de l’enfance, que de nouveaux soucis allaient pousser en une nuit. C’était mon oasis dans la sécheresse et la poussière de notre jardin africain. »

08 Alexandra Dao

Sélection de plantes et fleurs

Rose thé, pavot, rose de jardin, pois de senteur

Quel est l’espace public qui sait le mieux se servir des fleurs ?

« Un jardin a été aménagé dans une allée public proche de chez moi dans les quartiers sud-est de Londres - un jardin social - et je l’adore. Le propriétaire a un sens incroyable des couleurs et des textures. La création de son jardin sauvage a nécessité beaucoup de planification et d’artifices et les gens ont accouru de tout le sud-est de Londres pour venir l’admirer. Une débauche de couleurs artistiques et de plantes qui se multiplient seules, inspirée par Beth Chatto et A Gentle Plea for Chaos de Miracle Osler. »

« J’ADORE L’ODEUR DES SOUCIS. PIQUANT, MUSQUÉ, PRONONCÉ. ENFANT AU BOTSWANA, JE SEMAIS DES GRAINES ET PENSAIS QUE DE NOUVEAUX SOUCIS ALLAIENT SORTIR DE TERRE LE LENDEMAIN_______. »
09 Alexandra Dao
10 Alexandra Dao
11 Alexandra Dao
12 Alexandra Dao

Quel est l’espace public qui sait le mieux se servir des fleurs ?

« Un jardin a été aménagé dans une allée public proche de chez moi dans les quartiers sud-est de Londres - un jardin social - et je l’adore. Le propriétaire a un sens incroyable des couleurs et des textures. La création de son jardin sauvage a nécessité beaucoup de planification et d’artifices et les gens ont accouru de tout le sud-est de Londres pour venir l’admirer. Une débauche de couleurs artistiques et de plantes qui se multiplient seules, inspirée par Beth Chatto et A Gentle Plea for Chaos de Miracle Osler. »

Lorsque vous pensez à un champ de fleurs, quelles fleurs imaginez-vous ?

« J’imagine un champ anglais de bleuets, millefeuilles, coquelicots, boutons d’or, primevères, trèfle blanc et rouge, ibérides, brunelles, compagnons rouges et marguerites. Intemporel et magique - le genre de lieu où l’on s’attend à rencontrer des fées. »

Quelle est votre vase préféré pour mettre vos fleurs ?

« Une simple bouteille de lait. Toujours intéressant, qu’il s’agisse d’une botte de fleurs sauvages ou d’une rose solitaire. »

Lorsque je vois un magnolia, j’ai envie...

« ...d’aller frapper à la porte du propriétaire et de lui demander l’autorisation d’en couper une tige pour la photographier chez moi. J’aimerais avoir un jour mon propre magnolia chez moi. En attendant, j’en quémande des tiges_______! »

Texte
Rosanne Loffeld

Photographie et esthétique
Interview Alexandra Dao

« J’ADORE L’ODEUR DES SOUCIS. PIQUANT, MUSQUÉ, PRONONCÉ. ENFANT AU BOTSWANA, JE SEMAIS DES GRAINES ET PENSAIS QUE DE NOUVEAUX SOUCIS ALLAIENT SORTIR DE TERRE LE LENDEMAIN_______. »

Une sélection du feed Instagram d’Alexandra Dao, @alexandra_dao